– Madagascar : Préparatifs d’un voyage hors du commun –

 

Départ pour Madagascar dans deux semaines!

Après notre petit excursion à Sainte Marie au mois de mars, je n’ai qu’une hâte : retourner dans ce pays qui m’a tant apporté et m’a fait tant rêver.

La première fois, nous partions sur une petite île située au nord-est de Madagascar. Tellement petite qu’il y avait peu de chance de se perdre et une semaine nous permettait de tout voir sans rien organiser en amont (vous pouvez retrouver l’article ici). Mais cette fois-ci, l’aventure se complique. L’île de Madagascar est tellement immense qu’il est impossible de tout voir et de tout faire. Il a donc été nécessaire de déterminer la zone géographique dans laquelle nous souhaiterions partir. Pendant ce voyage, nous voulions vraiment effectuer un petit circuit afin de voir le maximum de choses pendant nos deux semaines de vacances.

C’est donc, en plein centre de Madagascar que nous avons décidé de partir. Entre terre et mer, c’est le duo parfait. Vous retrouverez donc ci-dessus, la carte qui vous permettra de mieux comprendre et situer le trajet que nous allons parcourir.

Cela parait simple comme ça, néanmoins, avant d’arriver à toute cette organisation, le parcours fut long et périlleux. En effet, dans ma tête, il n’y avait rien besoin d’organiser. On prend l’avion, on met un pied sur le sol Malgache et puis on verra bien où le vent nous portera! Comme d’habitude j’ai envie de dire! Cependant, après discussion avec de nombreuses personnes qui avaient eu la chance de visiter le pays, on s’est vite rendu compte, qu’une petite organisation ne pourrait pas nous faire de mal. Si l’on voulait faire en deux semaines tout ce que nous avions prévu, il était donc nécessaire de faire appel à un guide. En effet, lorsque l’on voyage seul, les moyens de transports possibles sont soit les 4×4 à louer qui coûtent un bras, ou bien les taxi-brousse, chacun entassés les uns sur les autres : zébus, poules et hommes confondus. De plus, ils ne peuvent pas aller sur tous les sentiers (certains doivent forcément être empruntés par des 4×4) et ils sont connus pour partir quand ils sont remplis. Il est donc possible d’attendre des heures, voir de rester bloqué dans une ville toute une journée. En fonction de la distance que nous avions à parcourir, cela n’était donc pas vraiment envisageable.

Par chance, il y a quelques semaines, j’ai rencontré un couple formidable qui possède une maison à Madagascar depuis plus de 16 ans. Vivant quelques mois à La Réunion, puis quelques mois à Mada, ils connaissent beaucoup de monde sur l’île ainsi que les meilleures adresses. Ils nous ont donc proposé de nous aider à organiser dans notre voyage. C’est donc tout simplement par leur conseil, que nous avons contacté Tantely, la guide touristique qui va nous faire découvrir ce magnifique pays. Après lui avoir envoyé par mail la description du trajet que nous voulions parcourir sur les deux semaines, elle nous propose un devis à 45€ / personnes et par jour, tout compris, mis à part les repas ainsi que le 4×4 que le couple nous prêtait gracieusement. Bon… On était bien content d’avoir trouvé ce plan. Quelqu’un qui organise toutes nos vacances pour un parcours personnalisé, c’est le top. Mais à ce prix là… Hors de question! On est vite redescendu de notre petit nuage. Quelques jours plus tard, nous avions réussi à négocier les deux semaines pour 450€ par personne. Quel soulagement! Enfin, nos vacances sont organisés, il ne nous reste plus qu’à préparer nos valises.

Enfin, c’est ce qu’on pensait… Le lendemain, nous apprenons que le 4×4 que l’on devait nous prêter est finalement en panne. Malheureusement, il ne sera pas réparé pour notre arrivée. C’est Mada, avant Mada. Tout un bordel pour organiser quoi que ce soit! Nous voilà donc partis pour regarder les tarifs pour louer un 4×4. 50€ par jour… Non merci, ce sera pour une prochaine fois…

Il ne nous restait alors plus qu’une seule solution qui permettrait de réduire nos dépenses. Partir une semaine pour 300€ avec un groupe et le guide, avec lesquels on effectuera le plus gros de notre trajet. Puis, faire une semaine à la roots comme on les aime! L’idée du groupe n’était pas vraiment envisageable au départ. Nous voulions partir entre copains et surtout ne pas prendre le risque de devoir passer nos vacances avec des personnes insupportables. Cependant, après mûre réflexion et concertation, nous avons décrété que c’était la meilleure, voir la seule, solution qui s’offrait à nous. J’espère juste qu’on ne va pas passer la semaine avec un guide qui tient une pancarte pendant tout le circuit et qui crie à tout va: “Par ici le groupe! La visite se poursuit par là, et surtout on ne se disperse pas!”. Chacun sa petite affiche autour du coup, qui indique : Groupe Tantely avec son prénom et la personne à contacter en cas de problème. Rassurez moi, ça ne se passe pas comme ça?

Au final, je pense que j’ai de mauvais a priori sur le voyage en groupe, mais dans ce genre de pays, c’est plutôt indispensable! Cela permet de ne pas se faire arnaquer et surtout de partir en sécurité. Et puis, il nous restera tout de même une semaine entre nous, pour découvrir la suite du pays.

C’est officiel, le voyage est organisé! Il ne nous reste plus qu’à partir! Nous arrivons donc le dimanche 25 juin à Antananarivo, la capitale de Madagascar. Après y avoir passé une nuit et visité un peu la ville, direction le sud à Antsirabe où nous allons manger du fois gras (oui oui, il parait que c’est le pays du fois gras, je vous assure! Et il est délicieux!) C’est de là que nous allons démarrer notre excursion avec la guide. Cap sur Miandrivazo où nous allons commencer la descente de la Tsiribihina. C’est un fleuve de Madagascar sur lequel nous pouvons voir des tortues, des crocodiles, des caméléons et des lémuriens. Le descente s’effectue en pirogue pendant trois jours. Je pense que les petits problèmes intestinaux vont commencer à ce moment là. Les joies des voyages à l’étranger! Et puis, je me dis que si on est pas malade, c’est pas un vrai voyage à Mada!

Au bout de la Tsiribihina, nous ferons une halte à Belo sur Tsiribihina d’où nous partirons pour visiter le parc national des Tsingy. Il s’agit d’immenses massifs de calcaires qui s’étendent sur environ 72000 hectares. Ici, une randonnée d’environ 6 heures nous attend, avec des ponts suspendus et des vues vertigineuses. Hâte d’en prendre plein les yeux.

Après deux jours passés aux Tsingy, nous nous dirigerons vers Morondave où nous découvrirons l’allée la plus connue de baobabs. Pour moi, il était hors de question de retourner à Mada sans aller là bas. Un rêve va se réaliser… Ce sera donc ici, que nous dirons au revoir à notre guide et nos futurs amis de groupe. A présent, à nous l’aventure et les galères! Pour l’instant, nous n’avons encore rien organisé… De Morondave, nous avons prévu d’aller passer quelques jours à Belo sur Mer où nous pourrons admirer de magnifiques plages ainsi que des constructeurs de bateaux à voile traditionnels. Puis, il nous faudra trouver un moyen pour rentrer afin de rejoindre Antananarivo et prendre notre avion. Nous avons déjà quelques pistes de moyens de transport mais nous voulons nous laisser vivre au jour le jour et puis on verra bien… Le seul but sera d’arriver à l’aéroport à l’heure!

En attendant, je vais dévaliser la pharmacie du coin, pour être en pleine forme pendant le voyage!

Hâte de te retrouver Madagascar! ♥

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Comments (1)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *